Dakar 2022

Embarquez à bord de l’aventure

Dakar 2020 Team Suisse - Nicolas Monnin

Présentation

Le Dakar est une course de Rallye Raid qui a lieu dès 2020 au Moyen-Orient et qui dure 2 semaines. Considérée comme une des plus grande course motorisée du monde, elle rassemble un peu plus de 54 nationalités et 3 catégories de véhicules: les voitures (y compris des buggy), les camions, les motos.

Dakar_2020_parcours_general.jpg

Le tracé 2022

Le tracé de la course sera dévoilé courant mai 2021. En 2018 par exemple, il comprenait le traversée de l’Argentine, de la Bolivie et du Pérou.

Parc vehicules sortie du ferry 03.jpg

La préparation

Pour les pilotes

Validation des capacités

L’organisation Dakar (A.S.O) exige des pilotes engagés un certain niveau pour s’assurer de leur capacité à pouvoir tenir sur une course aussi exigeante que 2 semaines de course dans des conditions de chaleur, d’endurance et de difficulté technique.

Si cette validation est acquise pour Nicolas, qui a déjà participé à 8 Rallyes Raid au niveau mondial et pu montrer son niveau, cela n’est pas le cas de Manuel, qui va devoir montrer sa valeur sur un rallye “Dakar Series”. C’est le rallye de Merzouga en 2021 qui a été choisi à cet effet.

Etonnamment, cette validation est uniquement demandée aux pilotes moto. Les pilotes voiture ou camion n’ont pas ce genre d’épreuve de qualification à passer pour participer au Dakar.

Apprentissage du rallye raid

Une seule solution possible pour l’apprentissage du rallye raid, se confronter à la réalité la plus brute: les conditions climatiques les plus rudes, les défis de franchissements, la durée interminable des étapes, l’immensité des déserts et les difficultés de navigation.

Avant le rallye de Merzouga qui permettra la qualification de Manuel pour le Dakar 2022, Nicolas a choisi rien de moins que le rallye numéro “2” : le MOROCCO DESERT CHALLENGE.

Le Morocco Desert Challenge qui se déroule sur 8 étapes sera une véritable mise à l’épreuve pour Manuel qui pourra compter sur les conseils de Nicolas. Une véritable course d’équipe se prépare !

Nicolas en mode trail pour la préparation physique

Nicolas en mode trail pour la préparation physique

Préparation physique

Les pilotes vont devoir intensifier leur préparation durant 6 mois pour acquérir l’endurance physique nécessaire. Pour Nicolas et Manuel ce sera un programme fitness intensif (Cardio, Musculation, Gainage) à raison de 4 entraînements minimum par semaine (avec rythme fractionné, exercice cardio). Une sortie de 2h à 3h (course à pied, VTT ou Trail) au seuil anaérobique pour augmenter leurs potentiels d’endurance. La technique de pilotage sera travaillé chaque semaine avec une sortie moto dans laquelle ils travailleront, le cross, l’endurance ou le trial alternativement.

Suivis par un coach sportif, ils seront amenés à se dépasser durant toute la préparation afin de pouvoir partir avec un niveau physique optimum.

Avec une seule journée de pause dans la semaine, le rythme va être intensif.

Pour l’équipe

En 2020, le Team Edelweiss Racing reste sur un format réduit pour les courses. Elle comptera avec un prestataire pour ce qui concerne l’assistance. Nicolas et Manuel seront accompagnés d’un journaliste reporter image.

En 2021 et pour le Dakar 2022. Le projet prévoit d’envoyer 3 personnes pour l’assistance technique et 2 pour l’accompagnement médiatique (en plus des pilotes).

Au programme pour eux des moments assez intenses avec les liaisons à réaliser durant la journée mais également un démontage et montage express d’un bivouac qui devra être fonctionnel dès l’arrivée du pilote et permettre de pouvoir intervenir tant sur la moto que pour le bien-être et/ou les soins délivrés aux pilotes.

Pour eux ce sera deux semaines avec peu de sommeil et comme on le sait pour les équipes amateurs, un rythme absolument effréné.

Les partenariats avec les médias

Le journaliste reporter image du Team Edelweiss Racing va avoir un beau challenge à relever pour documenter toute la course jour après jour. Le site internet ou la page Facebook du Team seront bien sûr alimenté par les publications mais notre aventure prend une ouverture tout autre avec les partenariats contractés avec des médias reconnus.

La couverture des publications est nationale avec un engagement autant allémanique que romand. Des médias internet spécialisés dans le monde de la moto comme Moto.ch (allémanique) et ActuMoto.ch (romand) sont déjà partenaires tout comme le magazine Suisse de la moto qui sort une édition française et une édition allemande : Moto Sport Suisse / Moto Sport Schweiz.

Des partenariats sont actuellement en discussion avec des journaux locaux des régions neuchâteloises et lucernoises ainsi que deux télévisions régionales elles aussi.

Le montage financier

Le montage financier est une des parties les plus complexe à réaliser.

L’investissement est très important sur trois ans et doit couvrir aussi bien du matériel comme tout le bivouac, les véhicules (4x4 + fourgon) et les motos. Mais également tous les consommables (pneus, pièces de rechange, essence…), les frais de participation (licences, inscriptions, repas, etc.) ainsi que les frais de voyage pour toute l’équipe.

Le temps imparti ensuite, pour rassembler une telle somme, convaincre les partenaires potentiels et réaliser les investissements nécessaires est un facteur critique. Nous ne pourrons d’ailleurs jamais assez remercier nos sponsors pour leur confiance et leur soutien.

A prendre en considération, que nous cherchons autant du financement pour le projet global que pour les différentes étapes annuelles avec les rallyes de préparation.

Si vous êtes touchés ou souhaitez nous aider, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

L’organisation

La date clef pour le départ sera fin novembre 2021, date à laquelle on embarque tout le matériel sur les bateaux au Havre, en France.

Le matériel sera embarqué à bord des deux véhicules à l’exception des motos emballées spécialement sur des racks pour l’occasion afin d’être protégées des chocs comme du sel marin.

L’équipe rejoindra le départ en avion au début de l’année afin de prendre possession du matériel, de faire les préparations nécessaires et de prendre en main les véhicules comme le bivouac.

Nicolas lors du Morocco Desert Challenge 2019 (17e rang)

Nicolas lors du Morocco Desert Challenge 2019 (17e rang)

La course du Dakar

Rendez-vous en mai 2021 pour l’annonce du tracé et début 2022 pour la course.